L’École d’urbanisme et d’architecture de paysage accueille la professeure Jeanne Lafon

- Architecture de paysage

Nouvellement recrutée comme professeure adjointe en architecture de paysage, Jeanne Lafon encadrera des projets de fin d’études et des mémoires des maîtrises « Architecture de paysage » et « Ville, territoire, paysage » et sera responsable de l’atelier intégrateur 1 du baccalauréat en architecture de paysage à partir de janvier.

Paysagiste DPLG issue de l’école nationale supérieure de paysage de Versailles-Marseille (ENSP) en France, Jeanne Lafon a d’abord travaillé comme architecte paysagiste et comme vidéaste dans des agences d’architecture et de paysage en France et en Espagne. Résidente du Fresnoy, studio national des arts contemporains en 2011-2012, elle a ensuite obtenu en 2015 un doctorat en aménagement et urbanisme à l’Université de Cergy-Pontoise grâce à une bourse d’excellence de la Fondation des sciences du patrimoine et du LabEx Patrima.

Elle a par la suite été recrutée comme post-doctorante puis ingénieure de recherche par l’ENSP où elle a notamment été chargée de monter une chaire Eau et paysage afin de rassembler les acteurs du territoire autour des enjeux croisés de l’eau et du paysage, plus particulièrement en Région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Pour ce faire, elle a collaboré étroitement avec l’agence de l’eau Rhône-Méditerranée-Corse. Dans ce contexte, elle a également participé au montage de la chaire Paysage et mobilité en identifiant les apports de l’architecture de paysage à la résolution des enjeux d’aménagement de grands acteurs français des mobilités, tels que VNF, SNCF réseau, SANEF ou Aéroports de Paris.

Membre de la Fédération Française du Paysage et proche des milieux professionnels de la conception, son expertise de recherche porte plus spécifiquement sur les qualités sensorielles des projets d’aménagement paysagers, sur l’expérience sensible des usagers et leur rôle de coproducteurs de qualités spatiales, mais aussi sur la prise en compte des différents sens par les architectes paysagistes. L’une de ses principales préoccupations de recherche concerne le développement des savoirs et savoirs-faire des architectes paysagistes au regard des qualités sensorielles. De ce fait, ses sujets de recherche mobilisent autant des compétences en design qu’en sciences humaines ou en génie et notamment en acoustique. Jeanne Lafon a enseigné de 2013 à 2015 en licence d’histoire, en licence de génie civil et en master de géographie à l’Université de Cergy-Pontoise, puis a été mobilisée par l’ENSP en 2016 et 2017 pour participer à différentes activités d’enseignement du niveau master 2 en paysage et du master 2 paysage et aménagement en partenariat avec l’Institut d’Urbanisme et d’Aménagement Régional d’Aix-en-Provence.