Philippe Poullaouec-Gonidec récipiendaire d’un prix d’excellence en enseignement

- Architecture de paysage

Visonnez l'entrevue de Philippe Poullaouec-Gonidec

L'Université de Montréal a décerné ses prix d'excellence en enseignement 2016 et soulignera la créativité et l'engagement de ses enseignants lors d’un événement le 26 mai prochain. Philippe Poullaouec-Gonidec a remporté le prix de l'internationalisation des programmes pour les ateliers WAT_UNESCO qui, depuis 2003, permettent à une dizaine d’étudiants inscrits aux cycles supérieurs de la Faculté de l’aménagement de vivre une expérience d’apprentissage hors du commun avec des étudiants d’autres universités dans le monde. L’interculturalité, l’interdisciplinarité et le dialogue entre le milieu universitaire et la société civile sont au cœur de la formule novatrice de cette activité conçue par M. Poullaouec-Gonidec.

Ce rendez-vous annuel, qui se déroule dans différentes régions du monde, réunit des étudiants et des professeurs de nombreuses universités partenaires, de même que des acteurs locaux : citoyens, experts et décideurs. Les ateliers sont un lieu privilégié d’échange, d’ouverture et d’innovation dans lequel les équipes travaillent à l’élaboration de solutions créatives à des enjeux urbains et problèmes réels partagés par les villes-hôtes. Selon Philippe Poullaouec-Gonidec, « ce contexte de projet favorise la collaboration et la rencontre, à travers un objectif commun : l’amélioration des milieux de vie. » Depuis 2005, au moins 10 à 12 étudiants de la faculté sont du voyage chaque année.

Cette expérience d'apprentissage à l'international est hautement pertinente et contribue à l’enrichissement de la recherche et de l’enseignement à la Faculté. « Bien que spécifiques aux lieux ciblés pour les interventions, les questions soulevées lors des projets résonnent également au Québec et au Canada : étalement et densification des villes, aménagement des espaces dans une perspective d’inclusion, infrastructures durables, patrimoine et régénération urbaine, tourisme et développement socioéconomique, etc. » écrit le doyen Paul Lewis dans sa lettre d'appui à la candidature de M. Poullaouec-Gonidec. Récemment L’UNESCO considérait cette activité comme « un véritable pôle d’excellence dans la mesure où elle joue pleinement son rôle de groupe de réflexion et de bâtisseur des passerelles entre le monde académique, la recherche et la société civile. »

Au terme de chaque WAT_UNESCO, les visions d’aménagement proposées par les équipes d’étudiants sont partagées avec les collectivités locales et les résultats des ateliers sont diffusés dans des publications et des expositions à l’international, contribuant ainsi au rayonnement de la Faculté de l’aménagement.