Passer au contenu

/ Faculté de l'aménagement

Rechercher

Diplômés

Nous sommes fiers que vous ayez choisi notre université pour réaliser votre parcours. Ce diplôme n’est que le début de notre association, et nous avons déjà hâte de vous revoir pour en apprendre davantage sur votre cheminement.

N’hésitez pas à communiquer avec nous pour nous tenir au courant de vos différentes réalisations professionnelles.

Chers diplômé(e)s de la Faculté de l’aménagement,

Depuis mon entrée en poste, le 1er juin passé, j’ai commencé à prendre toute la mesure de la richesse de la faculté et de ses écoles et programmes, de leur dynamisme et de leur diversité.  Leur dynamisme s’affirme dans des chaires de recherche, des projets d’atelier, des initiatives d’étudiants, dans des actions collectives et des engagements individuels, dans des activités à Montréal et à l’étranger. Leur diversité est vraiment unique. En termes d’échelle, elle va de l’outil qui tient dans la main à la région métropolitaine qui unit paysages urbaines et ruraux. En termes d’enjeux, elle englobe la réalité virtuelle, les nouveaux matériaux de construction, les changements climatiques, la mobilité urbaine, la participation citoyenne, l’équité sociale. En six mois, je n’en ai sûrement pas fait le tour ; je me demande même si je pourrais en faire le tour durant les cinq années de mon mandat, puisque les activités de la faculté sont en constante évolution.

Le mandat qui m’a été confié sera dévoué à trois chantiers principaux. Premièrement, aider les écoles à renouveler leur corps professoral et attirer de jeunes talents dans de nouvelles aires de spécialisation, qui répondent à de nouveaux besoins. Deuxièmement, développer les formations et la recherche aux cycles supérieurs, car dans nos domaines, la norme en Amérique du Nord devient la maîtrise professionnelle, où la recherche et la recherche-création jouent un rôle significatif pour former des leaders innovateurs.  Troisièmement, favoriser l’intégration critique des nouvelles technologies digitales dans la conception, la représentation, la communication et la production. Ces technologies sont importantes, mais elles ne sont que des moyens, qui doivent être mis au service de buts choisis volontairement. C’est d’ailleurs le message que vient de lancer l’équipe responsable de la Déclaration de Montréal pour un développement responsable de l’intelligence artificielle, équipe dont fait partie Christophe Abrassart, professeur à l’École de design.

Un autre défi auquel la faculté fait face est la concurrence accrue entre les universités pour attirer les meilleurs étudiants. À ce titre, les diplômés peuvent être des alliés importants des directeurs d’écoles et des coordinateurs de programmes dans les communications aux étudiants potentiels et dans le soutien aux étudiants en cours de formation. De manière collective, vous faites déjà beaucoup à ce titre, mais la faculté cherchera des moyens de vous impliquer plus encore dans la vie des étudiants et d’augmenter encore votre contribution à leur réussite. Si vous avez des idées à ce sujet, n’hésitez pas à me contacter ou à contacter la direction de l’école où vous avez étudié.

À tous et à toutes, mes meilleurs vœux pour une belle année 2019.

Le doyen

Raphaël Fischler