Passer au contenu

/ Faculté de l’aménagement

Je donne

Rechercher

Conférence-débat autour de l'histoire des écoles d'architecture en France et au Québec

Amphithéâtre 1120

À l'occasion de la publication en 2022 de L’architecture en ses écoles, une encyclopédie nous recevons Daniel Le Couédic, architecte et historien, professeur à l’université de Bretagne occidentale, et co-directeur de l'ouvrage. Autour de Lucie K. Morisset, professeure à l’UQAM et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en patrimoine urbain, cette conférence-débat rassemblera également deux contributeurs québécois de l'encyclopédie, François Giraldeau, professeur honoraire de l'École de design de l’UQAM et Jean-Pierre Chupin, professeur à l'École d'architecture de l'UdeM et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en architecture, concours et médiations de l'excellence,

  • Anne-Marie Châtelet, Amandine Diener, Marie-Jeanne Dumont et Daniel Le Couédic, (sous la direction de), L’architecture en ses écoles (une encyclopédie de l’enseignement de l’architecture au XXe siècle), Châteaulin, Éditions Locus Solus, 2022.
  • Jean-Pierre Chupin et François Giraldeau, article Québec, relations et échanges. p. 568.

Résumé

Avec ses 704 pages et 341 notices rédigées par 147 auteurs, cet ouvrage est le fruit d’un vaste effort collectif pour rassembler et approfondir, de manière inédite, un état des connaissances jusqu’alors fragmentaire. Cette histoire de l’enseignement de l’architecture en France au XXe siècle aborde des dimensions plurielles - pédagogiques, professionnelles, territoriales, politiques, institutionnelles et matérielles - et couvre un éventail d’établissements impliqués dans la formation à l’architecture, telles les écoles d’ingénieurs. 

En France, l’histoire de l’enseignement de l’architecture fut longtemps ramenée à ses travers présumés et au récit du combat que les champions de la modernité auraient livré contre l’École des beaux-arts de Paris. Le séisme de 1968 ensevelit jusqu’au souvenir de cette époque révolue. Le réveil vint des États-Unis, où l’École avait jadis joui d’un grand prestige, mais ne concerna d’abord que le XIXe siècle. . Il fallut attendre les années 1980 pour que la complexité des choses débattues et expérimentées au XXe siècle commençât d’être éclairée et, surtout, que les investigations de l’architecture, de son enseignement, de la profession et de son exercice fussent corrélées.  

Dans ce mouvement, on redécouvrit le long débat exacerbé entre les architectes défendant le monopole parisien et leurs confrères de province, qui avait préludé à la création des premières écoles régionales en 1903. L’École régionale de Rennes — devenue de Bretagne en 1984 — fut la seconde à ouvrir ses portes ; son histoire permet donc d’appréhender toutes les étapes de ce cheminement cahoteux qui, bien au-delà de l’architecture, renseigne sur la réinvention de l’enseignement supérieur en France et sur le rôle qu’il tint dès lors dans la structuration du territoire national.

La discussion s'appuiera également sur un autre livre de notre invité : Le Couédic Daniel, Sauvage André, L’École d’architecture de Bretagne : Un siècle de fabrique des architectes, Châteaulin, Locus Solus, 2022.

Affiche en PDF

Note aux membres OAQ : cette activité peut être admissible pour votre dossier de formation continue.  Pour recevoir une attestation de présence veuillez vous inscrire au préalable (lien d'inscription)