Passer au contenu

/ Faculté de l'aménagement

Rechercher

Louis Caudron

Vcard

Doctorant

Faculté de l'aménagement - École d'urbanisme et d'architecture de paysage

louis.caudron@umontreal.ca

Courriels

louis.caudron@umontreal.ca (Travail)

Master du Cycle d’Urbanisme (M.Urb)
2013 , Institut d'Etudes Politiques - Sciences-Po Paris (France)

Master en Architecture (M. Arch et M.Sc Arch)
2011 , Ecole Nationale Supérieure d'Architecture Paris Val-de-Seine (France)

Licence en Architecture (B.Arch)
2007 , Ecole Nationale Supérieure d'Architecture Paris Val-de-Seine (France)

Biographie

Recherche de doctorat

"Le « chantier-spectacle », comprendre la re-présentation du grand chantier urbain accompagné par des interventions artistiques et culturelles"

L’accompagnement du grand chantier urbain par des interventions artistiques et culturelles est expérimenté depuis une dizaine d’années. Il tire son origine, autant d’artistes et d’autres créatifs qui y cherchent de nouveaux terrains d’intervention et à s’impliquer dans leur environnement urbain, que des acteurs de l’aménagement qui veulent renouveler leur manière de faire et améliorer la relation du chantier avec la ville. Allant au-delà des mesures conventionnelles de limitation des nuisances et de mitigation des incidences du chantier, cet accompagnement semble se développer comme une nouvelle approche pour favoriser l’acceptabilité sociale des projets d’aménagement urbain.

La forme de cet accompagnement peut aller de la réalisation d’œuvres artistiques in situ dans le chantier ou de recueils d’écritures sur la mémoire du lieu… à celle de performances ou d’événements mettant en scène les activités de construction et une certaine narration des lieux. Elles peuvent aussi inviter la population à participer à certaines activités, les conduire à la co-conception, voire à la co-réalisation de certains éléments du projet. L’accompagnement peut se dérouler ponctuellement ou sur la durée des travaux, localement ou sur l’ensemble du site, et être conduit par une démarche : manière d’agir ou « démarche artistique ». Selon la forme et le contenu qu’il va prendre, l’accompagnement agit sur la re-présentation du chantier dans l’espace public de la ville.

On entend par re-présentation, aussi retranscrit par les termes représentation ou (re)présentation, un concept traduisant celui de « Darstellung » de Hans Georg Gadamer. Il l’utilise pour parler de la représentation dans les Arts, pensé, non comme la reproduction d’une chose, mais comme l’accomplissement de sa présentation. Ainsi, c’est la manière dont une chose se présente, c’est-à-dire comment elle est transmise, ou communiquée, comme vecteur en puissance de signification sémiotique. Dans le processus sémiotique, la re-présentation d’une chose se situe entre la réalisation matérielle qui résulte de sa production et son actualisation dans l’acte de la réception, mais en deçà de son interprétation.

La re-présentation du chantier conventionnel dans la ville, pensée exclusivement par des contraintes techniques, sécuritaires et économiques, pose des problèmes dans la perception que l’on peut en avoir, comme nuisance, et les représentations négatives possible que l’on s’en construit. Face aux enjeux d’acceptation que peut poser la présence du chantier dans la ville, issue de cette perception et de ces représentions du chantier, il semble que la prise en compte de la question de sa re-présentation soit une piste explorée aujourd’hui pour y apporter une réponse, tant par la pratique professionnelle de l’aménagement que par divers autres acteurs de la société civil. L’objectif de cette recherche est donc de mieux comprendre cette re-présentation du grand chantier urbain accompagné par des interventions artistiques et culturelles. L’hypothèse est que cet accompagnement peut faire du chantier un spectacle, c’est-à-dire une re-présentation transmise dans l’espace et le temps et pouvant développer certaines caractéristiques, comme une affabulation, une communication langagière, une performance humaine et une sociabilité de sa réception. On parlera alors de « chantier-spectacle ».

Lire plus…

Expertises

Prix et distinctions

    • 2018 _ Prix FESP de la présentation étudiante du Mois de la Recherche, colloque L’architecture éphémère organisé par Ouss qu’on s’en va ? – La relève en architecture, Montréal
    • 2018 _ Mention d'honneur du jury pour le résumé proposé et publié, colloque Perspective 360 organisé par l’ACSA, Montréal
    • 2017 _ Bourse du Fonds Wilrose Desrosiers et Dunn, concours SAE de l’UdeM

Consultez cette fiche sur :