Passer au contenu

/ Faculté de l'aménagement

Rechercher

Navigation secondaire

Bourses obtenues par des doctorants en aménagement

Georgia Cardosi, doctorante en aménagement et membre de l’Observatoire universitaire de la vulnérabilité, la résilience et la reconstruction durable (Œuvre Durable), est récipiendaire de la Bourse d’Excellence Urbaine au doctorat 2018 offerte par l’Observatoire Ivanhoé Cambridge du développement urbain et immobilier (OIC). La bourse, qui soutiendra la phase de rédaction de sa thèse, lui reconnaît l’excellence de son CV, la cohérence de son parcours académique et professionnel, ainsi que l’originalité de son projet de recherche. Intéressée par les processus de développement urbain informel en Afrique subsaharienne, Georgia étudie les marchés informels urbains de Nairobi, au Kenya. Dans ces espaces urbains contestés, elle explore les pratiques de design réalisées par les marchands face au risque d’expulsion forcée et de démolition. La recherche vise à comprendre les stratégies d’adaptation mise en place à travers le design réalisé par des non-professionnels, et le rôle joué par le design dans le processus de sécurisation foncière. 

Ricardo Leoto, doctorat et étudiant affilié à la Chaire Fayolle-Magil Construction a reçu la Bourse TD 2018 offerte par l’institute EDDEC. Cette bourse aidera le doctorant à poursuivre ses recherches sur les approches collaboratives et multidisciplinaires de conception de projet visant à réduire l'empreinte environnementale des bâtiments. Ce projet se déroulera jusqu’en 2019, et sera réalisé au sein de la Chaire Fayolle-Magil Construction en architecture, bâtiment et durabilité, dirigée par Gonzalo Lizarralde, en collaboration avec Mario Bourgault, titulaire de la Chaire Pomerleau en innovation et gouvernance des projets de construction. Ce projet de recherche multidisciplinaire vise à élaborer une méthode pour évaluer l’efficacité des pratiques collaboratives et multidisciplinaires visant à réduire l’empreinte environnementale des bâtiments. Les résultats aideront les acteurs de la construction à concentrer leurs efforts et leurs ressources sur les enjeux essentiels à la conception et à la construction des bâtiments respectueux de l'environnement. En outre, ils aideront les gouvernements à ajuster leurs politiques afin de réduire les émissions de GES de l’industrie de la construction.