Passer au contenu

/ Faculté de l’aménagement

Je donne

Rechercher

Navigation secondaire

Experts en : Figuration et représentation

CATROS, Aurélien

Doctorant

Résumé du sujet de thèse : Comme les maquettes physiques, les modélisations numériques influencent les architectes tout au long de la conception des projets. Ces deux types d'outils suscitent nombre de critiques mais sont rarement théorisés conjointement, bien qu’ils soient généralement utilisés ensemble. Ils sont pourtant très différents que ce soit en termes de support (de quoi le modèle est-il fait ?), d’objectif (quel est le but du modèle ?) et de temporalité (est-ce un modèle statique ou dynamique ?). Les transferts entre eux se multipliant dans les pratiques contemporaines, il apparaît aujourd’hui indispensable d'interroger leurs conséquences et biais potentiels sur la production architecturale.

Comment peut-on comprendre le rôle des transferts entre modèles numériques et modèles analogiques lors de la conception des projets d’architecture?

Cette recherche doctorale traite conjointement des modèles analogiques et numériques comme instruments de conception en architecture. Elle se propose de participer à la production des connaissances suivantes  :

  1. Catégoriser les modèles contemporains produits par les architectes au sein d’une théorie générale des modèles.
  2. Contribuer à une actualisation des théories de la conception architecturale par la compréhension du phénomène de transferts entre modèles.
  3. Contribuer à l’histoire des systèmes de représentation en architecture en général par la description des phénomènes nouveaux propres aux tournants numériques.

Les catégorisations générales des modèles en philosophie des sciences qui ont déjà été adapté aux problématiques architecturales constituent le socle théorique de cette recherche. Associées à ces catégorisations, une grille constituée de cinq transformations fondamentales nous permet de décrire rigoureusement chaque transfert par la comparaison systématique des modèles analogiques et numériques entre lesquels il opère. A terme, les descriptions de ce phénomène permettront d’établir des corrélations puis de théoriser leurs causes ou combinaisons de causes potentielles. Ce faisant, nous montrerons les effets potentiels des transferts entre modèles pour déterminerons si ces derniers se révèlent spécifiques à la conception du projet à l’ère du second tournant numérique.

Lire plus…

Profil complet

Chupin, Jean-Pierre

CHUPIN, Jean-Pierre

Professeur titulaire

Sujets de recherche

  • Documentation numérique et analyse comparative des concours d'architecture, d'urbanisme et de paysage au Canada et en Europe.
  • Analyse comparative de la qualité architecturale au filtre des prix d'excellence
  • Histoire et théorie de l'architecture.
  • Raisonnement analogique, construction des métaphores et pratiques cognitives du projet d'architecture (en situation professionnelle ou en situation pédagogique).
  • Pratiques du jugement architectural (jurys de concours).
  • Création et innovation dans les disciplines du projet (théories de la conception et du "design thinking").
  • Études portant sur le rapport au corps en architecture et en paysage.
Lire plus…

Profil complet

Latek, Irena

LATEK, Irena

Professeure titulaire

Irena Latek dirige le laboratoire de recherche-création medialabAU depuis sa fondation en 2001. Les travaux du medialabAU, présentés sous forme de vidéos et d’installations, cherchent à voir et à comprendre les mutations de la ville contemporaine en interrogeant la conception numérique et la figuration en architecture. Ils s’intéressent en particulier à la dimension culturelle et politique de l’espace public. Faisant du mouvement le premier niveau de la pensée du projet, medialabAU cherche à construire le sens de l'espace à l'aide d'outils considérés non conventionnels pour la discipline de l'architecture, essayant par-là d'élargir le territoire du projet et d'enrichir la palette de ses moyens. Irena Latek est également membre fondateur du iACT (institut Arts Cultures et Technologies) créé en 2008 à l'Université de Montréal et a dirigé de 1997 à 2000 l'Institut de recherche en histoire de l'architecture (IRHA), organisme interdisciplinaire de l'Université de Montréal, l'Université McGill et du Centre Canadien d'Architecture.

Lire plus…

Profil complet

Raynaud, Michel Max

RAYNAUD, Michel Max

Professeur agrégé

Michel Max Raynaud comme directeur de l’Observatoire Ivanhoé Cambridge du développement urbain et immobilier travaille sur les grands programmes urbains, leur montage et leur impact (Programme CODEX).

Dans le cadre de RESAUD avec ONU Habitat (Réseau d’Échanges Stratégiques pour une Afrique Urbaine Durable) qui travaille en partenariats contractuels avec les gouvernements et les universités à améliorer la gouvernance urbaine des sécurités urbaines (foncières, habitat, environnementales, publiques et d’accès aux services de base). Ses intérêts de recherche portent : 1/ sur les parties prenantes (citoyennes, politiques et entrepreneuriales) et leur rôle les programmes urbains ; 2/ sur les sécurités urbaines dans les espaces publics et 3/ sur les enjeux et les défis de la gouvernance métropolitaine dans les pays développés et en développement.

Au cours de sa carrière professionnelle il mené parallèlement des recherches sur la typo-morphologie, sur les courants théoriques en urbanisme, sur la sémiologie en architecture et en urbanisme et sur l’histoire de l’architecture et de l’urbanisme.

Depuis 2014, Michel Max Raynaud, dans le cadre de sa collaboration avec ONU Habitat, a participé à la rédaction du Nouveau Programme pour les Villes des Nations Unies (Nouvel Agenda urbain), adopté en octobre 2016 à Quito (Équateur) lors des rencontres de Nairobi, de Genève, de New York, de Dakar, de Guadalajara et de Montréal ; et a participé aux premiers travaux de mise en œuvre du Nouveau Programme pour les Villes du Governing Council (GC26) of the United Nations Human Settlements Programme (UN-Habitat) en mai 2017 à Nairobi (Kenya).

Lire plus…

Profil complet

Vallée, Marie-Josèphe

VALLÉE, Marie-Josèphe

Professeure agrégée

Les intérêts de recherche de Marie-Josèphe Vallée s’inscrivent à l’intérieur de la théorie de l’art, du design et de l’architecture et de la lecture de notre culture contemporaine. Elle explore la perte de la spécificité d’un genre artistique par rapport à un autre : la peinture se nourrit de musique, la sculpture tend vers l’architecture, l’œuvre perd sa grille spécifique d’évaluations. Le projet rentre dans sa pleine "qualité" contemporaine de foisonnement formel, esthétique et conceptuel.

Elle s’intéresse particulièrement au domaine des théories esthétiques appliquées au design d’intérieur.

Lire plus…

Profil complet

Valois, Nicole

VALOIS, Nicole

Professeure titulaire

Les recherches de Nicole Valois portent sur le patrimoine paysager, la caractérisation et l'évaluation des valeurs des paysages urbains et des espaces publics. Plus particulièrement, son expertise porte sur le patrimoine moderne des espaces publics canadiens et leur détermination par les experts et le public. Ses intérêts de recherche portent égalmenent sur l'histoire moderne de l'architecture de paysage et le dessin dans le projet de l'architecture de paysage.

Lire plus…

Profil complet