Passer au contenu

/ Faculté de l’aménagement

Je donne

Rechercher

Navigation secondaire

Experts en : Aspects sociologiques

Abrassart, Christophe

ABRASSART, Christophe

Professeur agrégé

Christophe Abrassart développe quatre champs de recherche reliés entre eux :

  1. Prospective et conception innovante de la ville durable au XXle siècle : ateliers de prospective stratégique et de codesign prospectifs appliqués à la ville ;  théorie C-K en design urbain ; Smart-City et City Remix ; éthique de l'intelligence artificielle dans la ville du futur ; co-design de nouveaux lieux urbains (campus universitaires, bibliothèques, gares, places et parcours actifs) ; écosystèmes d’acteurs innovants (projet Je Fais Mtl); synergies entre design et urbanisme sur l’économie circulaire et les nouvelles mobilités ; controverses territoriales ; éthique prospective. Activités  menées avec le Lab Ville Prospective (Faculté de l’aménagement), la Déclaration de Montréal sur l'IA responsable et le Groupe MosaiC (HEC Montréal).
  2. Design durable et transition écologique : écocodesign de systèmes de produits-services (PSS) et de styles de vie durables ; écodesign et économie circulaire ; nouvelles mobilités durables ;  design de la transition vers une société faible en carbone ; systèmes de management de l’écodesign et "virage vert" des entreprises ; pilotage des champs d’innovation du développement durable dans l'industrie. Professeur associé au CIRAIG (Chaire internationale sur le cycle de vie de l'École Polytechnique de Montréal). 
  3. Théories du design : théorie du codesign ; design et politiques publiques; design et réception ; design et littérature ; critical design ; design social ; design de services innovants ; design et subjectivation (Foucault) ; design et identité narrative (Ricœur) ;  design et éthique ; éthique de l'Intelligence artificielle et de l'Internet des Objets. Activité développée avec le Lab Ville Prospective, le Groupe design ∩ société (GDS) et le Centre de Recherche en Éthique (CRÉ).
Lire plus…

Profil complet

Boyer-Mercier, Pierre

BOYER-MERCIER, Pierre

Professeur agrégé

Pierre Boyer-Mercier mène des travaux sur l’habitation, sous l’angle de la sociologie des rapports de voisinage et des modes d’habiter. Il a notamment mené des recherches sur les rapports de voisinage dans l’habitat individuel dense (les rapports d’intimité et à la collectivité), les modes d’habiter dans l’habitat intermédiaire (convivialité/mixité), et les rapports citoyens dans différentes typologies d’habitation. Il s’est également intéressé à l’histoire de la vie privée et aux principes du « nouvel urbanisme ». Ses activités relèvent également du journalisme et de l’édition spécialisée en architecture, étant cofondateur de la revue ARQ/Architecture-Québec.

Il participe aux travaux du groupe de recherche IGNIS, notamment sur la cinquième façade.

Lire plus…

Profil complet

Gauthier, Philippe

GAUTHIER, Philippe

Professeur agrégé

Les axes de recherche de Philippe Gauthier se situent à l’intersection des thématiques du design, de la sociologie et de l’anthropologie. Sans délaisser l’analyse du processus de design, il s’est surtout investi dans l’étude du concept de design et du rôle du designer, et ce, dans le cadre d’une analyse critique de la société contemporaine et des formes de normalisation impliquées par les démocraties modernes. Ses interrogations se déploient aujourd’hui sur différents terrains: a) les dispositifs de codesign et de consultations publiques; b) les systèmes d’aide et de conseil à la consommation; c) l’enseignement postsecondaire en design.

Depuis ces trois terrains, Philippe Gauthier développe une réflexion sur la place des experts en démocratie et analyse les rapports entre normalisation et pratiques ordinaires.

Lire plus…

Profil complet

Guenet, Michel

GUENET, Michel

Professeur agrégé

Michel Guenet s’intéresse à la géographie structurale, la morphologie urbaine, la planification stratégique et l’aménagement du territoire. Il est également spécialiste en géomatique et système d’information géographique ainsi qu’en analyse et modélisation spatiale.

Ses plus récentes recherches touchent aux questions de ségrégation socio-spatiale et aux gated communities, notamment dans le cadre d’un projet de recherche avec l’Université de Puebla au Mexique (Facultad de Arquitectura, Universidad Autonoma de Puebla).

Lire plus…

Profil complet

Koseki, Shin

KOSEKI, Shin

Professeur adjoint

Afin d’accroître la qualité de vie des individus, mon travail porte sur les enjeux de justice et de durabilité au sein des territoires urbains, l’intégration de l’intelligence artificielle dans le processus de design et d’aménagement, et le développement d’une démocratie interactive au service des citoyennes et des citoyens. 

Je développe ainsi une expertise dans l’articulation d’enjeux émergents qui sont au cœur de débats sociaux d’aujourd’hui : le climat, l’environnement, les nouvelles technologies, la démocratie et l’éducation. Mon travail porte sur l’analyse de données massives, quantitatives et qualitatives auxquels s’ajoutent des activités de design prospectif et de création de politiques publiques.

Me recherches et mon enseignement contribuent à questionner le rôle des données de tout genre (numériques, analogues, visuelles, historiques, etc.) dans la production du savoir sur les villes, la société et l’environnement.

Pour toute question ou collaboration, vous pouvez me contacter directement par courriel.

Lire plus…

Profil complet

Lima Lobato, Maurilio

LIMA LOBATO, Maurilio

Doctorant, Auxiliaire d'enseignement (étudiant/e)

Spatialité architecturale du modernisme brésilien

Spatialité du brutalisme

Space Syntax

Lire plus…

Profil complet

Linkon, Shantanu Biswas

LINKON, Shantanu Biswas

Doctorant

The research topics which have caught much interest form me are not limited to-

  • Measuring and assessing Social Value in architecture.
  • Evaluating inclusiveness in the Urban Architecture and Public Realm.
  • Investigating Autonomous Building Processes in coastal settlements.
  • Autonomy in the built environment, housing, and informal settlements.
  • Exploring indigenous building techniques and vernacular architecture.
  • Climate change impacts and adaptation.

Current ongoing doctoral research-

Re-evaluating the Social Value of Architecture in the Public Realms through Inclusiveness and Environmental Justice.

The city, precisely the urban area, can be interpreted as “The city in its growth is defined by its artifacts, leaving open many possibilities and containing unexplored potential.” akin to Aldo Rossi in his “architecture of the city”. Alongside, the city can be seen as the product of the generative-functional systems of its architecture, and thus of urban space, where the architecture of the public realms is the treatise of necessity, workability, and quality of the public spaces that connect and engage buildings and other activities, while some may occur on private property, at all scales. However, unfortunately, from “the first city”, "Magical city" to “garden city” all the models have intended for the smooth functioning of the city, as a machine, and mere beautification. After shifting the focus on efficient transportation systems public realms and open areas have lost their qualities and values due to the dominant role of transport. Consequently, they have lost their primary functions of meeting and relationship places. Eventually, architecture is divorced from its function; it is collective memory, a pure, sophisticated formal game. Lately, in the 20th century, a major emphasis has been put on smart cities and environmental sustainability, which has transformed the city of the 21st century into a city of paradox, more conservation-minded. While busy with all these, professionals have ignored one of the most critical elements of the ‘triple bottom line’ of sustainability, social value. Alongside, people’s social aspects have been neglected during the creation of public realms. Therefore, they have become artificial and isolated. And it has become a burning question "what are the qualities of an inclusive public realm and how to consider it?" An easy answer can be the inclusion of ‘social value’. But the reality is, it is not so easy. Henri Lefebvre first debated people’s rights to the city, where “The right to the city” is a motto. It is not undeniable it is the base of the notion of ‘social value’. However, in the modern era, lately, there has been a shift, and “The city is the people” has led to the issue of the inclusion of common people. Participation of different stakeholders is needed for inclusive urban architecture.

Design value in the built environment is currently understood to be the sum of environmental, economic, and social value. But we can question, argue, and debate with this definition in stating that "A whole is greater than the sum of its parts." While environmental value is generally measured in embodied and operational carbon (sometimes with the addition of biodiversity), there are several recognized methods for measuring economic value. Although architects often do not like to see themselves as an increment of economic gain, they create a huge amount of social value that they very often fail to record or capture. It is noteworthy that, though there are existing practices for measuring economic and environmental value, there are no agreed measures of social value. Until this value is expressed in a format that can be fed into policy and procurement, it will remain invisible, leaving economic and environmental value as the sole dominant currency of built environment transactions.

The major aim of this research is to ensure a collaborative approach through the participation of individuals and different stakeholders for creating social value and a unique identity for the public realm. The specific objectives are:

  1. To explore different stakeholders and their roles in designing inclusive public realms.
  2. To investigate public realms of diverse urban contexts, for design parameters, from inclusiveness and environmental justice approach both at the neighborhood level and city level.
  3. To evaluate these design parameters, collaborating inclusiveness and environmental justice, in different public realms.
  4. To develop a ‘social value index’ for inclusive architecture based on the performance of these design parameters.
Lire plus…

Profil complet

Lord, Sébastien

LORD, Sébastien

Professeur agrégé

Sébastien Lord s’intéresse aux pratiques résidentielles à travers les questions de vieillissement des populations, du lien entre mobilités (quotidienne et résidentielle), et des espaces de vie et métropolisation. Il étudie en particulier les aspirations, préférences et choix résidentiels, les expériences et significations du « chez-soi », et le lien entre immigration, intégration et habitat. Ses travaux de recherche adoptent des approches mixtes (qualitative et quantitative) et longitudinales.

Lire plus…

Profil complet

Paquette, Sylvain

PAQUETTE, Sylvain

Professeur titulaire

Sylvain Paquette est spécialiste de la sociologie du paysage, de la gestion des paysages et de l’aménagement du territoire. Il s’intéresse à la valorisation sociale et culturelle des territoires habités, aux questions d’identité et de qualité du cadre de vie (urbain et périurbain), et à la notion de nouvelle ruralité.

Lire plus…

Profil complet

Pearl, Daniel

PEARL, Daniel

Professeur titulaire

Dans le cadre de ses projets de recherche, Daniel Pearl explore les questions liées au design interdisciplinaire tant dans ses aspects théoriques que pratiques. Ses études se situent dans une perspective interdisciplinaire, plutôt conventionnelle, plus particulièrement sur l’intersection des domaines de la science du bâtiment et du design architectural dans le but de cerner la façon dont ces deux disciplines se chevauchent et ce, de l’étape conceptuelle à celle de la construction. Cependant, comme une profonde compréhension est nécessaire, tant de l’empreinte écologique que des tenants et des aboutissants du développement urbanistique d’un quartier durable, l’interdisciplinarité doit s’étendre au-delà des domaines de l’ingénierie et de l’architecture.

Un autre volet de ses recherches préconise une ville mixte et compacte, efficace et diversifiée, en d’autres mots, une ville durable. Des communautés plus denses pourraient s’avérer l’une des plus ingénieuses inventions qui soit, particulièrement en raison du fait que les infrastructures vertes peuvent contribuer de manière appréciable à la longévité et à la survie de ces communautés. Par ailleurs, ses recherches interdisciplinaires avec l’ARUC (Alliances de recherche universités-communautés) portent sur la façon dont il est possible d’élaborer « des mégaprojets qui serviraient davantage les communautés et l’ensemble de la ville ». Elles explorent divers exemples de réhabilitation urbaine, tant à Montréal qu’ailleurs au pays et à l’étranger et les expressions architecturales de l’écologie et du développement durable, incluant le processus de conception intégré.

Ces recherches sont en relation directe avec sa pratique à l’OEUF, une agence d'architecture expérimentale qu'il a cofondée en 1992. Parallèlement à ces recherches, il travaille à la rédaction des résultats émanant du forum national interdisciplinaire « Verdir le diplôme ».

Lire plus…

Profil complet

Vallerand, Olivier

VALLERAND, Olivier

Professeur adjoint

Je suis architecte et historien de l’environnement bâti. Je m’intéresse particulièrement à la conception d’environnements inclusifs, c’est-à-dire tenant compte de l’origine ethnoculturelle, du genre, de l’âge, de la condition physique et des handicaps, avec un intérêt particulier pour l’impact de l’orientation sexuelle et de l’identité de genre sur l’expérience et la conception d’espaces architecturaux et urbains. Cet intérêt m’a aussi amené à réfléchir aux enjeux éthiques de la conception en design et en aménagement, par exemple autour du rôle que peuvent jouer les architectes et designers auprès des personnes en situation d’itinérance. De plus, afin de partager ces réflexions, j'ai développé une expertise sur les pédagogies anti-oppressives, féministes et queers et leur application dans les disciplines de l'aménagement.

En dehors de l’université, je suis aussi bénévole coordonnateur de la recherche pour GRIS-Montréal, organisme dont la mission est de favoriser une meilleure connaissance de la diversité sexuelle et de genre et de faciliter l’intégration des personnes LGBT+ dans la société. Pour le GRIS, en collaboration avec un comité regroupant chercheuses et chercheurs universitaires, bénévoles intervenant.es et employé.es, j’ai développé une expertise sur l’impact du témoignage comme méthode d’intervention dans les milieux de l’éducation, ainsi que sur l’impact du témoignage sur la santé globale et l’engagement des bénévoles.

Lire plus…

Profil complet